Foire aux questions

Voici les questions les plus souvent posées à phentemine375guide.com
India Desjardins.


QUESTIONS SUR LES LIVRES

Qu'est-ce qui t'a inspiré pour écrire Aurélie?

En 2004, j'ai vécu toutes sortes de choses. Tout d'abord une embolie pulmonaire qui aurait pu être fatale et, ensuite, la mort de Sybil, une chatte que j'avais depuis l'âge de 11 ans. Elle avait donc 18 ans quand elle est décédée. J'ai eu énormément de peine... Ceux qui n'ont jamais vécu la mort d'un animal ont du mal à comprendre comment ce deuil peut nous affecter. Quand un animal meurt, on se fait dire: «Ben... achètes-en un autre!» comme s'il s'agissait d'un meuble brisé ou d'un vêtement taché. Sybil a fait partie de ma vie pendant plusieurs années. Elle était une compagne et un membre de ma famille. Elle a traversé toute mon adolescence avec moi. Après sa mort, je me suis demandé ce que je dirais à mes enfants, si j'en avais, sur mes croyances face à la mort. Et la seule réponse qui m'est venue en tête est: je ne sais pas. Puis, Aurélie Laflamme est apparue dans ma tête. Elle avait quatorze ans, son père était décédé quand elle avait neuf ans et sa mère n'avait pas été capable de lui donner une belle image de la mort. Une prémisse un peu triste, mais l'histoire est pourtant rigolote. Je me suis dit que, lorsqu'on vit un deuil, la vie peut continuer à être agréable une fois le choc passé. Cela dit, Aurélie se pose beaucoup de questions existentielles, comme tous les adolescents d'ailleurs. Browse uadreams online

Aussi, j'avais promis à Sybil de la faire revivre dans une histoire et c'est ce que j'ai fait. On la retrouve dans la série!

Est-ce que la vraie Sybil ressemble à celle des couvertures?

Oui, j'ai donné des photos de Sybil à mon illustratrice pour qu'elle fasse un dessin qui lui ressemble.

Pourquoi as-tu appelé ton personnage Aurélie Laflamme?

C'est un simple flash que je ne pourrais expliquer. Je ne connais personne de ce nom. Elle est apparue dans ma tête ainsi. Et si on m'avait demandé de changer son nom, je crois que j'aurais écrit une autre histoire. Parce qu'un nom de personnage, selon moi, lui confère une personnalité, une couleur, une histoire.

Y a-t-il un peu de toi dans Aurélie Laflamme?

Le journal d'Aurélie Laflamme est une histoire que j'ai inventée et qui est complètement fictive. Malgré tout, même si ce que j'écris sort tout droit de mon imagination, je dois avouer qu'étant moi-même très gaffeuse et ayant toujours quatorze ans dans ma tête, il y a quelques petites scènes inspirées de ma vie passée et présente. (L'anecdote des post-it de ménage est une réelle anecdote de mon adolescence, que ma mère raconte encore...)

Combien de tomes y aura-t-il?

La série comptera huit tomes. Nous suivrons Aurélie jusqu'à son bal de finissants!

Pourquoi huit tomes et pas douze ou mille?

L'histoire a une fin qui est déjà écrite. Et je pense que c'est important de mener une histoire jusqu'au bout et qu'il y ait une fin. J'espère que tu suivras Aurélie jusqu'au bout de ses aventures! ;)

Quand sortira le prochain tome?

L'inspiration est quelque chose sur laquelle il est difficile de mettre une date. J'essaie de travailler très fort pour tenter d'écrire le plus vite possible, mais ce qui est encore plus important pour moi est que le roman soit à la hauteur de vos attentes et que l'histoire soit intéressante. Et ça demande beaucoup de temps et de travail. Je t'invite à aller consulter la section «Nouvelles» où je mettrai cette information quand elle sera officielle.

Qu'est-ce que l'agenda Aurélie Laflamme?

L'agenda scolaire n'est pas un roman. Il s'agit d'un véritable agenda scolaire, dans lequel tu peux noter tous tes travaux scolaires et tes activités. Je l'ai créé avec ma soeur, Gina Desjardins, et mon illustratrice, Josée Tellier.

Gina, Josée et moi nous sommes réunies et ma soeur avait apporté tous ses anciens agendas scolaires qu'elle avait conservés. Nous avons étudié ce que nous aimions de certains agendas et ce que nous n'aimions pas.

Gina Desjardins s'est occupé de la portion «recherche». Elle a trouvé une foule de sites Web pratiques et rigolo, ainsi que des événements à ne pas manquer qu'elle a glissés ici et là. Comme elle a très bon goût, elle a aussi écrit le texte pour se constituer un super look pour la rentrée!

Josée Tellier s'est occupé du design graphique des pages et, comme c'est la bricoleuse par excellence, elle a écrit un texte pour faire des belles cartes de Noël!

Pour ma part, j'ai monté le concept et écrit les textes inédits du Miss Magazine et inventé la recette de petits gâteaux au chocolat (avec de l'aide, bien sûr!).

Est-ce que le Miss Magazine existe réellement?

Le Miss Magazine est un magazine fictif que j'ai inventé pour les romans Le journal d'Aurélie Laflamme. Il n'existe donc que dans les romans ainsi que dans l'agenda scolaire Aurélie Laflamme. Les concepteurs de ce site ont essayé d'en faire un magazine virtuel et le projet était vraiment chouette, mais ça coûtait trop cher à produire et nous n'avions pas les sous! Peut-être un jour... si 11 h 11 nous accorde ce souhait! ;)

Qui fait les pages couvertures du Journal d'Aurélie Laflamme?

C'est une illustratrice qui s'appelle Josée Tellier qui fait les pages couvertures de mes romans. C'est une fille extrêmement talentueuse. Tu peux en savoir plus sur elle en allant à la section «Illustratrice».

Est-ce que je peux recevoir un signet par la poste?

Malheureusement, il m'est impossible d'envoyer des signets par la poste. Par contre, j'en donne avec plaisir lors de mes présences dans les salons du livre!

Je n'habite pas au Québec, mais j'aimerais acheter tes livres,
que puis-je faire?

La série est maintenant publiée en France aux éditions Michel Lafon.

www.michel-lafon.fr

Voici des sites de librairies québécoises qui offrent le service de commandes en ligne:

www.livresquebecois.com
www.librairiepantoute.com
www.renaud-bray.com
www.archambault.ca

Quels sont les titres et les couleurs des prochains tomes?

J'aime bien garder des petites surprises! À suivre...


QUESTIONS SUR LE FILM

Où peut-on voir le film?

Le film étant sorti en avril 2010, il n’est plus présenté en salles, mais il est disponible dans tous les clubs vidéo et les librairies. Il est également possible de l’acheter ou le louer sur iTunes. Il est aussi en vente sur amazon.ca.

Y aura-t-il un autre film?

Au Québec, il n'y aurait pas assez d'argent pour pouvoir faire les huit tomes, comme c'est le cas pour des séries comme Twilight ou Harry Potter. Par contre, il se pourrait qu'il y ait une suite. Rien n'est sûr. C'est un dossier à suivre!


CONSEILS POUR LES JEUNES AUTEURS

Quels conseils donnerais-tu aux jeunes qui veulent devenir écrivains?

Écris surtout pour t'amuser! Expérimente des choses. Souvent, lorsqu'on écrit pour la première fois, on s'inspire de ce qu'on aime, des auteurs qu'on lit. C'est correct de le faire, mais il faut réussir à trouver son propre style et sa propre histoire à travers ces expériences.

Pour ce qui est de publier un livre, Joey Cornu publie des jeunes auteurs, joeycornuediteur.com. Sur leur site, ils expliquent la marche à suivre. Mais il n'est pas pressant de publier. Il sera toujours temps plus tard d'en faire un métier! Amuse-toi, c'est le plus important pour l'instant!

As-tu des trucs d'écriture?

Voici comment je structure mes histoires. Je commence toujours par écrire quelques lignes, pour connecter avec la personnalité du personnage. Ensuite, je lui fais un profil psychologique (Aurélie est gaffeuse, timide, mais fonceuse et elle n'ose pas avouer ses sentiments de peine ou de joie). Je lui crée un passé (Le père d'Aurélie est décédé, ça lui a fait beaucoup de peine, mais elle s'en est mieux sortie que sa mère, qu'elle a parfois elle-même consolée). Ensuite, je crée ce qu'on appelle une courbe dramatique (où l'histoire s'en ira? Dans le premier tome, Aurélie se sent seule dans l'univers, mais elle apprend à aimer son monde tel qu'il est et nous affirme, en fin de roman, qu'elle est finalement bien dans ce monde, parce que même s'il est rempli de petits drames, il est aussi plein de petits bonheurs) ça, ce sont des choses que je détermine, mais que je ne dis pas nécessairement dans l'histoire. On le ressent plus qu'on le lit. Donc, je crée le personnage, je lui trouve une quête (dans le tome 1, trouver sa place dans l'univers) et je trouve une fin qui a rapport à la quête. Ensuite, il faut trouver des événements qui lui permettront d'atteindre son but. Voilà! Tu connais maintenant tous mes secrets!

Je veux écrire, mais je n'ai pas d'idée, que dois-je faire?

Tu peux te donner comme défi d'écrire une demi-heure tous les jours. Inspiration ou pas. Tu écris tout ce qui te passe par la tête. Il y aura une bonne idée qui en découlera. Si tu as envie d'écrire une histoire, fais-toi un plan. Demande-toi qui est ton personnage, quelles sont ses qualités, ses défauts, demande-toi ce qui va lui arriver et où l'histoire va le mener. Et tu te laisses aller à travers ça, quitte à déroger un peu du plan.

Écris des choses que tu aimerais lire! Sois ton premier public. Et surtout, amuse-toi!

Informe-toi sur les ateliers d'écriture qui existent à l'école ou dans ton quartier, souvent, ça donne vraiment des bons trucs!

Voici aussi le lien du blog de Stéphane Dompierre qui donne des conseils pour les futurs auteurs.
coteblogue.ca/authors/stephane-dompierre

J'ai écrit une histoire, pourrais-tu la lire?

Je n'ai malheureusement pas le temps de lire des manuscrits. (En fait, j'en aurais vraiment envie, mais si je les lisais, je n'aurais plus le temps d'écrire mes romans!) Mais je te conseille de te faire confiance! Si tu aimes ton histoire, d'autres vont l'aimer aussi. Et si c'est ce que tu aimes faire, tu vas persévérer dans cette voie. J'ai essuyé plusieurs refus lorsque j'ai envoyé mon premier roman Les aventures d'India Jones, aux maisons d'édition. Même chose pour Aurélie Laflamme. Tu dois être la personne qui croit le plus en ton histoire pour pouvoir la défendre. Personnellement, quand j'étais adolescente, j'aurais eu du mal à vivre tous ces refus. C'est pourquoi je conseille aux gens de ne pas être pressés d'être publiés ou d'en faire un métier. Mais chacun sa personnalité, chacun son chemin. Et le meilleur moment de présenter un manuscrit aux maisons d'édition est lorsque tu sens qu'il est prêt.


QUESTIONS SUR L'AUTEURE

À quel âge as-tu commencé à écrire?

J'écris depuis que je suis toute petite. À huit ans, j'écrivais des romans de quelques pages, j'inventais un nom de collection et je dessinais une page couverture. Je le faisais naturellement, sans trop réfléchir. Certains enfants aiment les sports, d'autres les casse-têtes, moi, c'était de raconter des histoires. Pourtant, je ne me suis jamais démarquée dans cette passion. Je n'ai jamais gagné de concours d'écriture, et je n'avais pas des notes excellentes en composition écrite non plus. L'écriture était pour moi une passion à laquelle je m'adonnais secrètement dans ma chambre, après mes devoirs, pour faire enfin quelque chose que j'aimais. Je n'ai jamais pensé qu'un jour, ça deviendrait un métier.

À quel âge as-tu publié ton premier roman?

Mon premier roman, Les aventures d'India Jones, a été publié en 2004. J'avais alors 28 ans. J'ai été journaliste pendant plusieurs années avant de découvrir qu'écrire des histoires, comme lorsque j'étais petite, était ce que j'aimais réellement faire.

Où trouves-tu ton inspiration?

Je m'inspire beaucoup du quotidien et des pensées secrètes qui nous habitent. Le premier tome du Journal d'Aurélie Laflamme s'intitule Extraterrestre... ou presque!, parce que, tout le monde, une fois dans sa vie, se sent comme un extraterrestre oublié sur Terre par erreur. Puis, finalement, quand on réalise que tout le monde pense ces petites choses, on découvre qu'on n'est pas si extraterrestre que ça!

À quel public s'adresse ton premier roman Les aventures d'India Jones et où peut-on le trouver?

Les aventures d'India Jones raconte l'histoire d'une célibataire qui s'accommode très bien de son célibat jusqu'au jour où elle découvre dans la chronique des In et Out du journal que le célibat est out. Elle met alors tout en oeuvre pour rencontrer l'amour.

Puisqu'il raconte l'histoire d'une jeune femme de vingt-huit ans, je ne le conseillerais pas aux moins de douze ans. Mais comme il n'a rien d'osé, je laisse à vos mamans le soin de juger!

Il est disponible en librairie. Si tu ne le trouves pas, demande-le au libraire et il pourra le commander.

Est-ce que Les aventures d'India Jones raconte ta vie?

Quand j'étais petite, je ne comprenais pas pourquoi on m'avait appelée India. J'étais la seule à porter ce prénom. Comme j'ai toujours rêvé qu'un personnage fictif porte mon nom et que la seule fois où c'est arrivé, il s'agissait d'Indiana Jones, un homme, barbu de surcroît, j'ai décidé de remédier à la situation moi-même. Ce livre ne raconte pas ma vie, mais j'ai enfin un personnage fictif à mon nom! (Est-ce que ça compte quand c'est nous-mêmes qui l'avons créé? Hum...)

Je dois faire un devoir sur toi, puis-je te poser des questions?

J'ai tenté de répondre ici aux questions qui me sont le plus souvent posées. Encore une fois, j'aurais vraiment envie de répondre à tout le monde (ce que je faisais avant...) mais je manquais de temps pour écrire mes romans! ;) S'il te manque d'informations, tu peux aller dans la section «Auteure» où tu trouveras un peu plus d'informations sur mon parcours.

Tu peux aussi aller dans la section «Presse» où j'ai regroupé plusieurs articles qui ont été écrits sur moi.

Sur le net, tu peux trouver une foule d'informations! Tu n'as qu'à taper mon nom dans www.google.com.

Bonne chance pour ton travail!

Est-ce que tu fais des conférences dans les écoles ou les bibliothèques?

J'ai été obligée de diminuer mes conférences, car je n'ai plus le temps d'en faire. Avec le film qui s'en vient et l'écriture des deux derniers tomes de ma série, j'ai dû faire des choix déchirants et arrêter de faire des conférences a été l'un d'eux. L'écriture d'un roman demande énormément de temps et de concentration et comme mes lecteurs et lectrices veulent le prochain en librairie le plus tôt possible, il m'était devenu impossible de combiner toutes ces activités. Malgré tout, il s'agit toujours d'un plaisir et d'un honneur pour moi de rencontrer mes lecteurs et lectrices et c'est pourquoi je continue de faire la tournée de salons du livre.

Est-ce qu'il y a un endroit où je peux te rejoindre?

J'ai enlevé mon adresse courriel de la section «contact», car je recevais un nombre élevé de courriels. Aussi, plusieurs personnes m'ajoutaient sur leur liste d'envoi de chaînes de lettres, ce qui fait que j'avais du mal à repérer les messages de mes lecteurs et lectrices à travers tous ces envois massifs qui ne me concernaient pas... Je me retrouvais avec une boîte de réception contenant plus de 2000 messages... Il m'est alors devenu impossible de répondre à tous mes courriels comme je l'avais toujours fait. Ça me désole beaucoup, car j'aimais avoir ce contact intime et privilégié avec mes lecteurs et lectrices. J'ai créé cette section de foire aux questions, pour répondre aux questions qu'on me posait le plus souvent. Il se peut qu'un jour, je remette mon adresse courriel, mais je vais essayer de vider ma boîte de réception, avant! ;)

Fais-tu vraiment, comme Aurélie, des voeux à 11 h 11?

Toujours! Pas vous?

Quels sont: ta couleur préféré, ton film préféré, ton met préféré, ta musique préféré, etc.

Il m’est toujours difficile de répondre à ça, car j’ai des goûts très variés. Je pourrais répondre quelque chose de différent à chaque jour! Mais ce qui est certain, c’est que j’adore le chocolat, le cinéma en général, toute musique que mes oreilles supportent et j’ai un faible pour la couleur rose, non mauve, non bleu, non vert, non...! ;)


Question sur l’après Aurélie Laflamme

Pourquoi arrêter Aurélie Laflamme au tome 8?

Quand j’ai eu l’idée du journal d’Aurélie Laflamme, j’ai eu une idée d’histoire. J’avais avais de raconter cette histoire et je l’ai divisée en huit tomes. Il y avait un début et une fin. Pour moi, il est très important de respecter l’idée de départ que j’avais eue. Et de respecter également les lecteurs et les lectrices. Je dois avouer que mettre un terme à cette histoire n’est pas une tâche facile car je suis attachée à ce personnage. Ce sera un grand deuil. Mais... Chaque histoire a une fin!

As-tu d’autres projets après Aurélie Laflamme?

Oui, j’ai plusieurs projets! Ils sont tout aussi vari&eacugte;s qu’intélressants. Films, romans, BD, conte illustré... L’important pour moi est de raconter des histoires en essayant des choses nouvelles. Par contre, je suis convaincue que je raconterai toujours des histoires mettant en scène une fille un peu maladroite. Parce que... disons que cette inspiration n’est pas trop loin de moi, héhé! Je vous tiendrai au courant de mes nouveaux projets sur ce site et sur mes réseaux sociaux comme ma page facebook ou mon compte twitter.

Est-ce que tu feras une autre collection avec un personnage du journal d’Aurélie Laflamme (exemple: Le journal de Kat Demers)?

On ne connaît pas l’avenir, mais je ne crois pas raconter l’histoire que j’ai déjà racontée avec un autre point de vue. C’est une bonne idée, et certains auteurs le font très bien, mais pour l’instant, ce n’est pas dans mes projets.

Est-ce que tu écriras une autre série du même genre que Le journal d’Aurélie Laflamme?

Je ne crois pas écrire quelque chose de semblable à Aurélie Laflamme bientôt, car je veux vous présenter de nouvelles histoires. Par contre, comme plusieurs personnes me l’ont demandé, il se peut que je sorte un recueil des chroniques du journal intime de Marie-Cool, des chroniques que j’écrivais pour le magazine Cool avant de me plonger dans Aurélie.

Est-ce sûr et certain qu’il n’y aura pas de suite à Aurélie Laflamme?

J’aime croire que dans quelques années, je retrouverai mon personnage et écrire une suite qui se passerait dix ou quinze ans plus tard. J’espère qu’à ce moment, vous ne l’aurez pas oubliée et que vous serez au rendez-vous pour lire ce qu’elle est devenue!


Si tu en veux encore plus, visite la section Liens!